Forum des Editions Sombres Rets

Discuter et échanger autour de la littérature noire, blanche, imaginaire, des arts et des ouvrages de Sombres Rets

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 30-07-2010 12:20:36

Elie
Fileuse de Rêves
Lieu : Marseille
Inscription : 06-06-2008
Messages : 408
Site Web

Dharma poèmes de Park Je-chun

ban_dharma_500.gif

Ci-dessous, les infos, avis et commentaires sur le recueil Dharma poèmes de Park Je-chun. smile


machine-rever-darco-1.png

Hors ligne

#2 30-07-2010 12:25:39

Cyril
Créateur de Mondes
Lieu : Marseille
Inscription : 06-06-2008
Messages : 815
Site Web

Re : Dharma poèmes de Park Je-chun

Extrait de la chronique de Tinusia sur son blog Marque Pages

    “… Ses poèmes m’ont profondément touchée, parce qu’il sont empreints de “vérités”, de ces vérités qui n’appartiennent qu’à nous. De ces vérités que nous portons au fond de nos cœurs, au fond de nos âmes, au fond de nos vies…”

.........................................

Extrait de la chronique de Saphoo pour son blog Mot à Mot

    “D’emblée on ressent une certaine interrogation du poète face à ce monde, une certaine douleur et révolte, pour rejoindre le rêve, évocation de la nature, lumière, mer, et tant de belles images poétiques comme : Aujourd’hui j’ai mangé à satiété la clarté de la feuille de mots comme des sons d’oiseaux. Et les paroles de l’eau, ni visibles ni audibles…”

.......................................

Extrait de la chronique de Mélopée pour son blog Mélopée Lit

    “Et ce recueil très coloré s’est révélé une invitation au voyage très appréciée et plus exactement une pause zen au milieu des préoccupations urbaines. C’est effectivement une succession de petits textes, tous plus dépaysants les uns que les autres qui nous proposent un autre aspect de la nature, une autre vision du monde dans une sorte de quiétude méditative…”

.......................................

Extrait de la chronique de Edea pour son blog Le grimoire d’Edea

    “Je n’ai étudié que des poètes français au lycée et à la fac, (Ronsard, Apollinaire deux fois, Yves Bonnefoy…) je cherchais donc le dépaysement. Et je l’ai eu ! C’est une poésie vraiment très différente de celles que j’ai lues. J’ai été séduite par ces poèmes, par leur douceur, par le côté « zen » de Park Je-Chun et par les calligraphies de son fils, présentes à côté de chaque poème. C’est vraiment un recueil très agréable à lire à haute voix, très étrange, très surprenant.…”

.....................................

Extrait de la chronique de Cevrine pour son blog Melancholia

    “ Premier point, la préface. J’y découvre l’importance que revêt la poésie dans la culture coréenne et la signification de “Dharma”… le cadre est dressé. Par le suite, je me suis laissée imprégner par ces poèmes. Certains me touchant plus que d’autres…”


univers-cyril-4.gif

Hors ligne

Pied de page des forums